Comme tous les jeunes de mon âge, passer le permis est mon but. Avoir le permis c’est être libre, devenir indépendant, faire un premier pas dans la vie d’adulte responsable. C’est souvent quelque chose que les gens font dès qu’ils ont 18 ans, la plupart du temps avec la voiture de papa ou de maman. Et vous savez, je ne suis pas différent des autres, moi aussi je rêve d’avoir le permis, d’avoir ma propre voiture, de pouvoir aller où je veux, quand je veux, et faire un peu ce que je veux, faire mes premiers pas dans la vie active, seulement…

Je ne peux pas conduire n’importe quelle voiture

Mon problème principal est que je ne peux pas conduire n’importe quelle voiture, en effet il faut que celle-ci soit adaptée pour que je puisse accéder à tout d’une seule main (je vous parlerai plus en détail de cette adaptation dans la partie suivante), cependant, cette adaptation a un certain prix, 4000 euros environ. Ce qui représente quand même une très grosse somme d’argent, mais ce n’est pas tout, il faut, pour qu’un garage accepte de faire ces modifications, que la voiture soit âgée de moins de cinq ans et qu’elle soit dans un bon état. Et vu que je ne peux pas changer les vitesses tout en gardant le volant en main, il faut aussi que la voiture ait une boite de vitesse automatique, ça en fait des contraintes pour pouvoir choisir une simple voiture.

L’adaptation de la voiture en elle-même

L’adaptation est assez simple quand on y pense, il s’agit d’une boule au volant, comme si votre volant se transformait en barre ou gouvernail pour bateau. Cependant cette petite boule n’est pas juste quelque chose pour vous faciliter l’accès et la tenue du volant, cette petite boule magique possède un très grand nombre de boutons vous donnant accès à toutes les commandes nécessaires pour la conduite de la voiture. C’est-à-dire qu’à partir de votre boule au volant, vous pouvez mettre vos clignotants, allumer vos phares, mettre en route vos essuie-glaces et encore plein d’autres choses. C’est l’accès au contrôle total de votre voiture à partir du volant, c’est une chose assez magique et très bien pensée je trouve. Voici une photo d’une boule typique (celle que j’ai pu essayer était très ressemblante, juste un petit peu moins esthétique) Boule au volant pour handicapé

Et le passage du permis, ne l’oublions pas !

Il ne faut pas non plus oublier qu’avant d’avoir cette voiture et de pouvoir conduire, il faut passer le permis. Au niveau du permis théorique aucun changement avec les personnes « normales », cependant au niveau du permis pratique, je suis obligé de le passer en auto-école (l’AWIPH fournissant une voiture adaptée au centre auto école afin de vous laisser apprendre dans une voiture déjà adaptée, ç’aurait été très compliqué sinon) et donc de payer les plus ou moins 1000 euros de frais liés à ceci. Mon permis quant à lui portera une contre-indication, étant obligé de conduire une voiture automatique et adaptée, je ne pourrai pas tricher et emprunter la voiture de quelqu’un d’autre, dommage !

Tout n’est pas noir, intervention de l’AWIPH

Cependant, tout n’est pas noir dans l’histoire (tiens j’ai l’impression de me répéter par rapport au titre), en effet, l’AWIPH intervient grandement financièrement dans l’histoire, ce qui est plutôt un bon point. Regardons ensemble les avantages que je peux avoir (en version simplifiée, si vous voulez plus de détails, je vous invite à consulter la page officielle sur leur site : Aide financière véhicule personnel)

Que proposent-ils ?

Une réduction du taux de TVA à 6% sur tout ce qui est achat de véhicule, de pièces, de maintenance, enfin bref, tout ce qui concerne de près ou de loin la voiture et son entretien. Mais aussi le remboursement du montant de la TVA payé pour l’acquisition du véhicule (ce qui fait que je ne paye pas du tout la TVA sur la voiture, si je comprends bien toute l’histoire.). Et ce n’est pas tout, je suis intégralement remboursé de la taxe de mise en circulation ainsi que de la taxe annuelle de circulation ! De plus, l’adaptation à faire sur la voiture est INTÉGRALEMENT prise en charge par l’AWIPH. Pas mal n’est-ce pas ? Oui, mais non.

Pourquoi je râle ?

Je râle en effet, comme toujours me direz-vous. Cependant, tous ces avantages sont bien beaux pour les personnes déjà établies financièrement et dans leurs vies privées ; oui, si vous avez un travail et un salaire, vous pourrez aisément vous acheter une nouvelle voiture et la faire adapter. Cependant, quand vous êtes comme moi un jeune étudiant, comment faites-vous pour acheter une voiture et passer le permis ? À moins d’être enfant d’une famille aisée, ce n’est pas possible, c’est intenable financièrement.

Bilan final, ou pourquoi je n’ai pas encore le permis.

Parce que je suis un gros flemmard. Si je devais conclure cet article, je le finirais probablement avec des chiffres. Comptons environ 1000 € pour passer le permis dans une auto-école, et 8000 € pour acheter une voiture de moins de 5 ans automatique d’occasion (et encore, c’est les moins chers pour quelque chose de correct). Ajoutons à cela l’assurance qui sera d’environ 1200 € par an vu que je serai propriétaire de la voiture et jeune conducteur et ne pourrai pas mettre l’assurance et la voiture au nom de mon père comme font tous les autres jeunes. On est à 10 200 € juste pour l’acquisition de la voiture. C’est une grosse somme, trop grosse pour moi !

Comme vous pouvez donc le constater, les dépenses et le budget que je suis censé pouvoir allouer au passage du permis et à l’acquisition de la voiture sont assez importants. Beaucoup trop pour une jeune comme moi. Cependant, je sais que lorsque j’aurai un salaire, je pourrai beaucoup plus facilement m’acheter une voiture, Mais pour le moment, je suis visiblement obligé d’attendre et continuer à prendre les transports en commun !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *